Caroline explique pourquoi les « foulards rouges » s’opposent aux « gilets jaunes »

e mouvement est né le lundi 26 novembre. Sa modératrice héraultaise explique ses motivations.

Pas plus que les “gilets jaunes”, on n’aura vu venir les “foulards rouges”. Voilà pour le point commun entre deux mouvements forcément liés puisque le second a vu le jour en réaction au premier. Pour les “foulards”, tout a démarré le lundi 26 novembre, depuis le Vaucluse, à l’initiative d’internautes de ce département.

22 >’14’ modérateurs

Qui, par ailleurs réfute « toute forme de violence verbale ou physique, toute insulte entraînera une exclusion du groupe »

Car sur le fond, on partage l’avis des “gilets jaunes”, mais on peut se faire entendre sans violence. C’est faux de dire que 80 % des gens adhèrent à un mouvement violent. »

Menaces, violences

Une violence à laquelle les “foulards rouges” n’échapperaient pas selon Caroline : « C’est pour ça que je ne donne pas mon nom de famille. On reçoit des menaces, graves, nous sommes harcelés par téléphone, certains qui affichaient leur foulard rouge ont eu les vitres de leurs voitures cassées. On se montre prudent. Et on appelle à aucun déplacement dans la rue. Par contre, nous voulons être reçus par le gouvernement, pour faire entendre notre voix.

VINCENT COSTE

Publié le  / Modifié le 

 

https://www.midilibre.fr/2018/12/04/herault-caroline-explique-pourquoi-les-foulards-rouges-sopposent-aux-gilets-jaunes,4999026.php

Laisser un commentaire

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.