Théo P. Foulard rouge quimpérois

« Nous avons 32 000 membres sur le site. Je dois avouer que la période est chargée. Mais j’ai la chance de ne pas dormir beaucoup ». Théo Poulard est aussi souvent disponible toute la journée. Le jeune Quimpérois de 23 ans est ouvrier boulanger et travaille la nuit. Il fait partie de la vingtaine d’administrateurs du site « Foulards rouges » réuni sous le chapeau « Défense des libertés citoyennes. Stop aux blocages – Stop aux violences », en réponse aux Gilets jaunes.

Comment en est-il arrivé là ? « Par hasard. On m’a parlé de l’initiative créée dans le Vaucluse le 26 novembre dernier suite au ras-le-bol des blocages, dit-il. Nous étions 200 ou 300. J’ai discuté avec le fondateur et je suis devenu administrateur ». Pour son premier engagement, le jeune boulanger a brûlé les étapes, se retrouvant il y a quelques jours sur le plateau de l’émission télévisée « Balance ton poste ». « Je n’ai pas été invité à prendre la parole, mais jeudi prochain je participe au débat prévu à 22 h sur CNews ».

Stop aux violences », en réponse aux Gilets jaunes.

Comment en est-il arrivé là ? « Par hasard. On m’a parlé de l’initiative créée dans le Vaucluse le 26 novembre dernier suite au ras-le-bol des blocages, dit-il. Nous étions 200 ou 300. J’ai discuté avec le fondateur et je suis devenu administrateur ». Pour son premier engagement, le jeune boulanger a brûlé les étapes, se retrouvant il y a quelques jours sur le plateau de l’émission télévisée « Balance ton poste ». « Je n’ai pas été invité à prendre la parole, mais jeudi prochain je participe au débat prévu à 22 h sur CNews ».

 

Inquiet pour la suite

 

« J’ai adhéré à ce mouvement des Foulards rouges car j’en avais marre des blocages, surtout la période de pénurie des carburants même si elle n’est pas uniquement du fait des Gilets jaunes. Les violences notamment à Paris m’ont aussi choqué. Aujourd’hui nous avons peur que le mouvement des Gilets jaunes soit repris par les extrêmes et que la République et la démocratie soient mises à mal. Je n’étais pas systématiquement opposé à toutes leurs demandes mais j’estime qu’après les annonces du président lundi, le mouvement doit s’arrêter afin que l’activité économique et la liberté de déplacement soient assurées ». Théo reconnaît que la situation à Quimper est plutôt calme et que les tensions ont lieu surtout dans le Sud de la France. Il ajoute que dans l’immédiat le mouvement des Foulards rouges n‘a pas prévu d’actions publiques et se limitera à de la communication, sans autre discours que « la fin des blocages et des violences »

Ronan.larvor Publié le 11 décembre 2018 à 17h28

https://www.letelegramme.fr/finistere/quimper/theo-poulard-foulard-rouge-quimperois-11-12-2018-12159043.php

Laisser un commentaire

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.