ASSEZ !

« Nous sommes prêts à aller jusqu’au bout ». Cette phrase en dit long. Au bout de quoi ? De l’anarchie, la violence légitimée, le déni des institutions, les revendications farfelues sans réalisme économique ? Bien sûr on aimerait dans l’idéal augmenter le smic, mais que vont dire les 1,5 puis les 1,8, puis les 2×SMIC etc… ? Ben nous aussi on voudrait être augmenté, car on a beaucoup de responsabilités dans notre travail. Et il n’y a pas de raison que ces gens là soient oubliés ! Résultat, toutes les strates voudront une réévaluation des salaires. Pour financer tout ça ? Faire payer les riches, bien sûr. Car faire de longues études pénibles pour bien gagner sa vie, ou réussir en autodidacte par exemple ou même hériter de biens légués par les ascendants est une tare. L’ISF instauré depuis une vingtaine d’années a-t-il éliminé la pauvreté ? La lutte des classes , rien de tel pour motiver les revendications de certaines personnes… Dommage, car l’idée de départ de rouspeter contre la hausse des taxes pétrolières provoquait l’adhésion d’une grande part des français.

Laisser un commentaire

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.