Avoir des références historiques

Voici des semaines qu’un soit disant mouvement inorganisé fout la pagaille, revendique tout et n’importe quoi avec l’appui d’une bonne partie des médias. Dix morts. Des missives très « courageuses » envoyées à des élus par des esprits profondément dérangés. Des élus menacés partout. Des libertés abandonnées. Aucun malheur ne justifie ces mouvements qui vont accoucher de ce dont ils toujours accouché dans l’histoire : le populisme autoritaire, voire pire. Il est plus que temps pour le gouvernement d’adopter la seule attitude qui s’impose : la loi, aucune complaisance avec ce qui peut produire le fascisme. La patience n’est plus de mise. Sauf à être totalement ignare politiquement.

Laisser un commentaire

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.