Gilets Jaunes en Belgique

Assisté à Bruxelles à la violence des Gilets Jaunes, où une petite poignée d’excités a frappé et détruit pendant de longues heures sans aucun mot d’ordre ou désir précis. « Je casse donc je suis. » Ils cherchaient à être entendus, parait il. Mais en dépit (à cause de ?) de mon âge avancé, je n’ai pas compris un mot de leurs revendications (E.Macron étant le President de la France, non ? Pas le Roi des Belges). Vu de l’exterieur de votre pays, j’ai du mal à comprendre également, comment 0,1% du corps electoral (1 à 2 personnes sur mille) peut mettre votre démocratie à genou ? C’est effrayant.

Laisser un commentaire

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.