la raison

Il est temps que les bandes de gilets jaunes réfléchissent. Le droit de critiquer doit être. libre la discussion ouverte. Mais les jaunes ne sont qu’un grand corps de pieuvres aux bras nombreux et incontrôlés mais sans squelette. ils offrent un monde anarchique digne des pires moments de la terreur.

Laisser un commentaire

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.