Le déni des gilets jaunes

J’ai croisé des gilets jaunes près de mon travail (porte d’Orléans) et dans ma ville (montreuil sous bois 93100). Il est impossible de discuter avec eux. Ils sont dans le déni complet de la réalité, dans leur haine du pouvoir en place. Ils veulent la peau de Macron sans se soucier du fait que l’état de la France aujourd’hui n’est pas de la faute de président actuel mais la faute de ceux qui nous ont gouverné depuis 30 ans et qui ont dépensé allègrement l’argent public n’importe comment. Les vrais coupables sont les Giscard, Chirac, Mitterrand, Sarkozy et Hollande. Sans oublier certains maires, les présidents des départements et des régions. C’est à eux qu’il faut demander des comptes. Ce sont eux qui ont désindustrialisé le pays, qui ont laissé tomber les territoires, les services publics (hôpitaux, poste, etc…). Ce sont eux qui n’ont pas été capable d’anticiper le monde moderne.
Aujourd’hui, les gilets jaunes veulent le beurre, l’argent du beurre et la main de la crémière. On ne peut pas réparer en quelques mois, ce qui a été détruit pendant des années. Et ça les gilets jaunes ne veulent pas l’entendre.
Je les appelle les « jaunistes » et je les mets dans le même sac que les gauchistes, les fascistes et les islamistes radicaux. Ils ne sont que haine, violence et veulent détruire le pays, la république, la démocratie. Ce sont également des « gélatineux », c’est à dire qu’ils ont de la gélatine à la place du cerveau. Ils ne savent pas, ou ne veulent pas réfléchir. On a le droit de ne pas être d’accord avec le gouvernement, quel qu’il soit, mais c’est dans les urnes que ça se passe et pas dans la violence. Certes, Macron a fait des erreurs et a dit des bêtises, mais s’il n’arrive pas à réformer le pays en profondeur (ce que aucun de ces prédécesseurs n’a eu le courage de faire), le pays est foutu.
Et ça les « jaunistes gélatineux » ne veulent pas le comprendre. Ils sont pénibles tous ces crétins !!!!

Laisser un commentaire

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.