le grand débat

Grand débat national

Décentraliser afin de donner plus de pouvoir aux collectivités, ex
améliorer sans relâche la formation et confier aux Régions les structures qui participent à la question de l’emploi et des emplois non pourvus.

Prendre des mesures incitatives pour diriger l’épargne des Français vers l’entreprise

Et aussi vers les structures foncières qui permettent d’installer de jeunes agriculteurs en bio ou qui aident à la transformation vers une agriculture éco-responsable.

Geler les terres arables afin qu’elles ne puissent être bétonnées en grandes surfaces ou autoroutes. L’urbain et le rural doivent s’enrichirent mutuellement.

Convaincre les directeurs d’écoles primaires d’accepter des bénévoles pour aider les enfants ayant des difficultés afin de les accompagner au moment de l’étude.

Instaurer un service civique senior bénévole d’une année pour les retraités de professions non pénibles.

Construire du logement social et économe en énergie en plus grande quantité

Faire connaître dans toutes les communes (mairies) par des panneaux très visibles (ou par des conférences citoyennes) toutes les aides (très substantielles mais insuffisamment connues) pour la transformation énergétique de l’habitat individuel.

Répertorier les villages ou petites communes qui perdent peu à peu tel ou tel commerce, tels habitants, qui connaissent des fermetures de classes ou de services publics,
afin de repeupler le site qui se meurt, avec deux ou trois familles d’émigrés ayant obtenu le droit d’asile ou de réfugiés, afin de revitaliser le village en les faisant participer aux travaux potentiels. Ex, une maman pourrait faire la cantine, le papa la surveillance et l’entretien de locaux scolaires ou autres, les enfants allant à l’école. (principe du donnant, donnant).
Telle épicerie-tabac pourrait revivre, tel garage rouvrir, tel habitat être restauré, etc.
Telle personne âgée pourrait être assistée, des fêtes organisées, du lien social développé.

Baisser la taxe sur les ordures pour tout foyer qui installera un compostage dans son jardin avec les conseils techniques de sa mairie.

Développer sur tout le territoire la 4G, voire la 5G pour le télé-travail.

Mutualiser les dépenses au maximum entre les communes. Créer des réseaux de navettes électriques intercommunales, Puis à partir de là faciliter les déplacements vers de plus grosses agglomérations.
Organiser une mobilité de partage en accordant une prime aux conducteurs selon un certain nombre de kms parcourus sur le mode blablacar.
Au plan culturel, faire en sorte que la plus habitée des communes regroupées ait une salle polyvalente avec bibliothèque, projection de films et d’expositions via netflix ou autre afin que ruralité ne rime pas avec désert culturel.
Evaluer l’efficacité de toute dépense d’argent public, poste par poste de manière exaustive.
Diminuer le nombre de postes dans la fonction publique non enseignante qui peuple le Ministère de l’Education Nationale, ainsi que ceux du Ministère de l’Agriculture
afin d’augmenter le budget de la Justice et de la Sécurité car il faut faire des choix et reconnaître les priorités..

Diminuer fortement les droits de mutation afin d’augmenter la mobilité des citoyens, notamment des travailleurs qui ont l’opportunité de changer de job.

Eliminer toute forme de redondance et de gaspillage, ainsi que le train de vie de l’Etat et le nombre de représentants de la Nation. (finis les ronds-points, les palais publics, la pléthore d’élus etc)

Réindexer les retraites sur l’inflation et par contre relever l’âge de prise de retraite à 65 ans minimum afin de tenter de diminuer la dette publique.

(Ppour avoir une idée de mon profil de citoyenne ; femme de 76 ans très impliquée
dans le bénévolat et dans l’abondement de mon épargne dans l’économie réelle (start-up, agriculture), passionnée de politique, engagée depuis la signature du Traité de Rome en 1957.
Consciente des difficultés de réponse adaptée aux exigences des Gilets Jaunes qui voudraient baisser les impôts tout en augmentant les services publics, je me suis attachée à trouver des incitations fiscales et des transferts prioritaires de budgets d’un service public à l’autre).

Catherine Chastenet

Laisser un commentaire

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.