Le peuple ou la foule ?

En France, les GJ manifestent contre les libertés ; en Hongrie, ils défendent celles qu’ils ont perdues : deux degrés différents d’évolution d’un même mouvement. Quand bien même les revendications sociales sont fondées, quand on s’en prend aux journalistes, qu’on menace de mort des élus de la République, qu’on pense que le peuple a raison même lorsqu’il souhaite renverser les garanties constitutionnelles de libertés acquises, on n’est pas républicain. La volonté du peuple s’exprime par la candidature aux élections et par le suffrage destiné à élire, parmi ces candidats, nos représentants. Le peuple n’est pas la foule.

Laisser un commentaire

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.