lire ma vie

je suis née en 1957, à table nous étions 14 avec mes parents, mon frere et mes 10 sœurs, nous avions de quoi dans notre assiette mais a noel les pluspetits un petit jouet et les grandes un livre et 3 carrés de chocolat et une clémentine. Mon père platrier/maçon ma mère a la maison. A nootre anniversaire pas de cadeau mais un gateau fait maison. Jamais de vêtements neufs, mes ceux de mes sœurs ainées qu’on se refilaient et que ma mère reprisait ou racomodait. JAMAIS cinéma, ni sorti , pas même piscine. SeulE ouverture sur le monde le gymnase à coté de chez nous ou l’on passait nos après midi de week end et ou on a joué au basket, seulE distraction. Nous ne partions jamais en vacances, j’ai connu la mer à 18 ans car j’ai pu me payer le train et une canadienne pour aller 15j au camping de st jean de monts toute seule et c’est la première fois que je découvrais ce qu’était la mer !! Et pourtant nous étions heureux. mes parents se sont débrouilléS avec les allocations familiales et le petit salaire de mon père. Nous vivions dans une cité HLM 63m2 de 5 chambres, jamais d’espace perso, pas de chambre perso, pas de lit perso non plus (sauf mon frère)Pas d’APL, ni de bons sports, ni prime de rentrée scolaire ça n’existait pas . A 16 ans nous allions travaillé à carrefour tout juillet et aout, a 16 ans j’ai donc pu me payer mon vélo et a 17 ans une mobylette Peugeot 102 et j’ai gardé de l’argent de poche et pour mettre de l’essence pour une année car mes parents ne pouvaient pas me le payer. j’ai fait des études d’infirmière, puis l’école des cadres a paris, puis un diplôme universitaire. Mon frère et sœurs tous un métier , secrétaire, commercial, gendarme, comptable, esrponsable de formation de secours, secrétaire mairie, aide soignante, ASH. J’ai des neveux et nièces de moins de 30 ans qui sont ingénieurs, notaire et médecin entres autres…Je dis non , ce n’était pas mieux pour tout le monde avant; et Oui l’ascenseur social existe dans ce pays pour celui qui veut sans donner la peine, tout est possible en France, il suffit de le vouloir même si parfois c’est plus difficile et plus long pour certains , mais c’est possible, j’en suis un exemple et mes neveux et nièce aussi, mon neveu médecin a fait toute ses étude avec une maman a 1100 euros et il était boursier, c’est vous dire, il travaille comme externe pédiatre à paris .. alors les jeunes GJ , ceux qui construisent leurs vies, arretez de vous plaindre et bougez vous les fesses, allez voir ce qui se passent ailleurs dans le monde, et vous reviendrez très vite chez vous en étant content de votre sort. car il y a des millions de gens sur cette planète qui meurt de faim et de dictature et qui rêveraient d’être à votre place et qui en ferait autre chose que tournez en rond sur un rond point… Y’en a marre de vos conneries, ça suffit

Laisser un commentaire

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.