Non les sondages ne sont pas la France

Non aux chaînes d’information en continu qui parlent de ce que veulent « les français » au lieu de dire « les sondés » sur la base de questions orientées effectuées auprès de 1000 personnes et dont on ne sait rien. Non aux politiques qui méprisent les résultats des législatives et préfèreraient voir les représentants élus sur la base du dernier score de sondage en leur faveur. Vive le jeu démocratique du vote et de l’alternance, à bas la fièvre des sondages et de la violence de rue.

Laisser un commentaire

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.