reflexion sur notre democratie

Bonjour,
Vous avez raison! Mr MACRON , même si, involontairement ou non, a provoqué cette restructuration citoyenne de notre société, n’est pas responsable de tous les maux de notre démocratie. Bien avant son avènement, les gens ne votaient plus, ni aux élections nationales, ni professionnelles, car ils ne se reconnaissaient plus dans nos représentants. Pour ma part, bien qu’ayant toujours voté à gauche, j’ai soutenu, et soutiens Mr MACRON, car il apporte quelque chose de nouveau, en sortant les politiques de leur vision carriériste et enfermé dans la carcan idéologique de leur parti, et amenant des notions de pragmatisme, qui, à mon sens, doit servir de socle à la réflexion du comment faire évoluer notre société. Laissons lui le temps de mettre en place « tout » son programme, et ne le jugeons pas que sur une partie.
Ex: ISF. Attendons l’évaluation qui doit être mis en place pour voir si l’option choisie était la bonne. Sinon, il sera toujours temps de réajuster.
La mobilité: oui, il fallait réformer le transport ferrovière. Les petites lignes? Je suis originaire d’une petite commune du Lot. Après la micheline, nous sommes passés au bus. Le problème
n’est pas sur le moyen de mobilité, mais sur son utilité. Les bus sont très souvent vide. Est-ce que l’économie énergétique et la transition écologique sont respectées? Non. Il faut avant tout repenser à dynamiser les territoires, Pourquoi ne pas développer internet pour permettre à des sociétés utilisant en priorité les réseaux informatiques, en leur donnant des aides incitatives, pour les pousser à s’installer dans nos vertes vallées?
Pour notre système représentatif, écoutons une partie des mécontentements, car il y a du bon.
Afin d’éviter les abus de pouvoir, la corruption (attribution des marchés public, permis de construire, relation avec les SEM, etc), il faut, dès le fonctionnement local, que le pouvoir législatif reste au peuple. Pourquoi pas mettre en place des assemblées citoyennes qui décideraient des projets à mettre en place(vote à bulletin secret avec renouvellement fréquent, obligation de siéger dès lors que l’on vous désigne, etc…) Les élus n’auraient que le pouvoir exécutif. De plus, les employés spécialistes des collectivités seraient les seuls à donner leur aval sur la faisabilité des projets. Bien sur, cela demande une refonte du statut de ces agents, car leur responsabilité serait accrue.
Le rôle de l’Etat doit aussi être revu, car les factures payées par les trésoriers payeurs sans vérification, sur simple demande de la mairie, peut amener à des corruptions faciles. La préfecture, qui chapeaute les budgets locaux, doivent aussi revoir leur contrôle. Elle doit aussi contrôler les contrats de travail accordés aux agents .
Bref, il y a beaucoup de pain sur la planche, mais nous ne devons pas oublier l’essentiel qui est de sauvegarder la planète et que nous devons revenir à l’essentiel de notre existence, sinon, nos enfants vivront un désastre.
Merci

Laisser un commentaire

For security, use of Google's reCAPTCHA service is required which is subject to the Google Privacy Policy and Terms of Use.

I agree to these terms.